Actu

Prochaines rencontres…

Paris Livre 2017

Informations à venir…

FB Feed…

Depuis qu'elle sait parler, ma fille pose des questions. Tout le temps. Pour tout. Sur tout. J'ignore ce qui lui a donné l'impression que 1/ je pouvais répondre à tout & 2/j'avais une once de pédagogie en moi, mais elle n'arrête pas.

J'ai donc appris des ruses de Sioux au fil des années, car je ne suis pas, mais pas du tout douée pour expliquer. Juste expliquer. N'importe quoi, n'importe quel thème, l'explication n'est tout simplement pas intégrée à mon code génétique, c'était en option et mes parents foutaient je ne sais quoi au moment de remplir le formulaire. Genre, si je croise quelqu'un dans la rue et qu'il me demande son chemin, je vais tenter de lui expliquer et réaliser, une fois qu'il est parti, qu'il n'a rien compris et a hoché la tête (selon la méthode bien rodée du hochement de tête entendu quand tu ne captes rien à ce que te raconte ton interlocuteur) (dite aussi la méthode de la blonde) et je le vois, quelques mètres plus loin, demander à quelqu'un d'autre. Bref, tout ça pour dire : je suis nulle pour expliquer, même quand je sais de quoi je parle.

Donc, quand Élanor m'a demandé ce soir de lui expliquer le concept de "mentor", au lieu de la renvoyer à son dictionnaire comme je le fais d'habitude, sous prétexte de lui apprendre à chercher elle-même des informations (alors qu'en réalité, j'ai juste du mal à trouver une explication compréhensible, même par moi), ou de l'envoyer demander à son père qui a l'audace d'être absent quand on a besoin de lui, je lui ai répondu : "Tu vois Obi Wan ? Ben voilà, c'est le mentor de Luke."

Et je suis hyper fière, mais tellement contente, car pour la première fois, j'ai réussi, en une phrase simple et concise, à définir un concept abstrait. Elle a compris. Elle a tout de suite visualisé le rôle d'un mentor. J'ai juste précisé qu'il n'était pas nécessaire de posséder un sabre laser pour être un mentor, au cas où.

Bon du coup, ça vaut bien une photo du jeune Obi Wan (non parce que, Ewan, hein...) et je vous offre ce tuyau pour le jour où un enfant vous demandera ce qu'est un mentor. Ne me remerciez pas.

Y'a des warsies dans l'assemblée ? Je sais qu'il y a au moins une trekkie (bouh !!!!), mais je sais aussi qu'elle est allée voir le dernier SW au ciné donc elle n'a pas le droit de la ramener. Traitresse à son propre clan. Alors, team SW ou ST ?

PS : Oui, Yoda aussi est un mentor pour Luke, mais tellement moins sexy...
...

View on Facebook

Depuis le jour où j'ai découvert Chantal Thomas, je devais avoir 16 ans (et je ne dirai pas ce que ça représente comme temps passé) (j'ai la jeunesse éternelle), je suis fan de l'association du rose et du noir !

Je suis donc fan de la couverture du T1 de Calendar Girl Serie qui est arrivé chez moi cette semaine. Et à moins de vivre dans une yourte au fin fond d'une steppe aride et sans WiFi, vous devriez avoir vu passer ce livre de Hugo New Romance 😉

Même si elle fait déjà partie de la Team depuis quelques mois, bienvenue officiellement à Audrey Carlan, Author chez les auteures HNR <3 Longue vie à Mia que vous retrouverez tous les mois durant l'année 2017 !

Bon, ben du coup ça m'a donné envie de me faire les ongles avec mon rose discret, naturel et passe-partout de chez Essie. Sauf que Essie, ce n'est pas cruelty free (ils disent ne pas tester sur les animaux, mais si jamais la législation le demandait - La Chine, hein pour ne pas les citer, eux qui obligent les tests sur animaux - ils le feraient), mais je ne le savais pas quand je les ai achetés, il y a quelques années... donc maintenant je le sais, mais je ne vais pas jeter hein, on est d'accord. Ce serait stupide de faire en plus du gâchis. Bref, si vous avez des marques de vernis cruelty free, vegan, bio (oui, tout ça) qui proposent des couleurs funky et pas que du beige naturel, je suis preneuse. Ou comment dévier totalement du sujet de base de ce statut. Mais bon, si je ne digressais pas, ce ne serait pas moi. N'est-ce pas ?
...

View on Facebook

Fleur Hana a changé sa photo de couverture. ...

View on Facebook

Un jour, j'ai lâché dans une conversation innocente "Oh, je ne sais pas si je vais écrire des remerciements…" Et les personnes m'ont regardée comme ça : o_O

J'ai eu peur pour ma vie. Vraiment. Elles ont commencé à baver, grogner et donc, je m'y suis mise. Reste à savoir si mon éditrice va me demander d'arrêter de dire n'importe quoi, jusque dans les remerciements, ou pas…
...

View on Facebook