Everything about me…

Everything about me…

Je vis dans le Sud de la France, à Grasse précisément, avec mon mari, ma fille et mon chat. Très important, le chat, vu que nous passons nos journées ensemble, étant donné que je suis femme au foyer.

Avant, j’animais des ateliers de loisirs créatifs (scrapbooking) en réunion du type Tupperware. Ce n’était vraiment pas mon délire, car je n’ai pas de sang commercial en moi… Avant ça, je donnais des formations pour réaliser des bijoux en pâte d’argent, j’étais d’ailleurs instructrice certifiée Art Clay Silver (sans me la péter). Et si je remonte comme ça le temps, c’est parce que j’ai sorti mon premier livre aux éditions Eyrolles, ce n’était pas du tout un roman mais un manuel de loisirs créatifs axé sur les bijoux en pâte d’argent.

Aujourd’hui, j’essaie de faire en sorte que ce ne soit pas trop le dawa chez moi, ce qui n’est pas toujours aisé puisque je consacre mon temps libre à l’écriture (et la lecture, bien sûr).

Je vais essayer de répondre aux questions qu’on me pose le plus souvent, ça sera plus parlant qu’un blabla qui part dans tous les sens ^^

Qu’est-ce qui m’a donné envie d’écrire ?

Après avoir lu Beautiful Bastard des Christina Lauren, j’ai découvert qu’on pouvait mêler érotisme et humour. J’ai même adoré le cocktail. Et je me suis dit « Allez, tente de le faire, ça peut être amusant. » Et voilà, depuis, je m’amuse 😉

Pourquoi de la romance ?

Parce que j’aime en lire, et quand j’écris, je suis mon tout premier lecteur. Forcément, j’ai besoin d’aimer lire ce que j’écris, sinon, ça devient compliqué… Je ne lis pas que de la romance, je lis beaucoup de genres, mais ce qui me parle le plus, c’est bien les histoires d’amour qui finissent bien ! Il se passe assez de drames dans la vraie vie pour que j’aime en plus en lire… ou en écrire !

Tous mes textes sont-ils érotiques ?

Le souci qu’on a en France, c’est qu’on aime bien mettre les gens dans des cases… et qu’ils y restent ! J’ai démarré avec de la romance érotique (Feeling Good), mais à ce jour, c’est mon seul roman purement érotique. Dans mes autres romances, même dans le spin-off (qui n’est plus édité), on est dans de la romance contemporaine sensuelle, mais plus dans l’érotique. Donc finalement, on me catalogue facilement auteure de romance érotique. Ça qui ne me dérange pas dans l’absolu, mais je n’ai écrit qu’une seule romance érotique, donc je trouve ça un peu réducteur.

Quid des clichés ?

J’avoue aimer casser les codes et inverser les clichés. Beaucoup moins maintenant qu’à mes débuts, en réalité. Car j’accord beaucoup d’importance au style, à la façon dont un texte est écrit. Et il m’arrive d’adorer des histoires qui véhiculent d’énormes clichés. Tout réside dans la manière dont l’auteur mène ses personnages. Alors oui, des fois je vas à contre-courant des clichés, et des fois j’y plonge à pieds joints en me disant « Venez les gars, personne n’est éternel ! »

Les Bottes Rouges, c’est déprimant, non ?

On me pose souvent la question, car le résumé annonce qu’on démarre sur un deuil. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce roman est tout le contraire de déprimant. Il part du point 0, le deuil d’Angie, et on monte vers l’espoir et la façon dont elle va gérer tout ça, avec ses hauts et ses bas, mais sans aucune volonté de faire pleurer dans les chaumières.

Comment puis-je être à la fois féministe et auteure de romance ?

Ce n’est tellement pas incompatible que, lorsqu’on me pose la question, je lutte pour ne pas avoir l’air exaspérée. On peut être féministe (= vouloir l’égalité hommes/femmes) et aimer les histoires d’amour. La romance des années 80-90 où la femme était l’inférieure de l’homme, c’est terminé. Pour moi, il est au contraire important de profiter de l’opportunité d’avoir la parole, en tant qu’auteure en ce qui me concerne, pour faire passer les messages qui me tiennent à cœur. Le féminisme, toute proportion gardée (je ne fais pas de mes romans des armes de revendication) a toujours une petite place dans mes histoires. Ne serait-ce que parce que mes héroïnes sont toujours représentées, d’une manière ou d’une autre, comme les égales des héros.

Si vous avez d’autres questions, surtout n’hésitez pas à me les transmettre et je ferai au mieux pour y répondre ^^