Je le dis souvent, je suis lectrice avant d’être autrice, et bien sûr, je suis spécifiquement lectrice de romance 🙂

J’adore les tags et je n’en fais pas assez à mon goût ! J’ai trouvé celui-ci sur le blog Falling For Romance pour t’aider à cerner quelle lectrice de romance je suis. N’hésite pas à répondre à ton tour aux questions en commentaire où à poster le lien si tu y réponds ailleurs ^^

1/ Comment es-tu venue à lire de la romance ?

Je ne me souviens honnêtement pas de la première romance lue dans ma vie, et ça remonte probablement à l’époque où je piquais les Harlequin dans la bibliothèque de ma grand-mère. Les histoires bien sexistes et clichées comme on en publiait à l’époque, avec Fabio en couverture. Je n’y comprenais pas grand-chose (je devais avoir 11 ans la première fois que j’ai lu un collection Azur).

Il y a un peu plus de 10 ans, j’y suis venue avec l’ouverture d’un blog de lectures (qui n’existe plus, ouf) et je suis nulle à ce jeu du tag, car je ne me souviens pas de la romance qui m’a donné envie d’en lire d’autres. OK, question suivante, voir si je m’en sors mieux !

2/ Si tu pouvais être une héroïne de romance, qui en serait l’autrice et quel en serait le schéma ?

J’adorerais être l’héroïne d’un roman de Mariana Zapata ! Elles sont déterminées, drôles, sensibles, indépendantes et fleur bleue : un cocktail qui me définit plutôt bien !

Quant au schéma, j’avoue avoir un faible pour les histoires de seconde chance (hé hé, ça tombe bien), sinon je ne suis pas difficile, tant qu’on ne me colle pas de l’inceste et de l’adultère ! J’ai presque envie de dire à l’autrice : surprends-moi, bébé ! Car même les clichés ne me dérangent pas ^^

3/ Quelle romance as-tu lu cette année et dont tu voudrais qu’on parle davantage ?

Il s’agit justement des titres de Mariana Zapata, que j’ai enchaînés, et que j’aime énormément. Alors attention, je réponds un peu à côté, car elle est extrêmement populaire. Mais autour de moi, je n’en entends pas spécialement parler, peut-être mériterait-elle plus de visibilité en France ? En tout cas, j’apprécié le slow-burn de ses histoires, ça change !

4/ Quel est ton genre de romance préféré ? Celui que tu lis le moins ?

J’aime les romances contemporaines classiques, qui racontent tout simplement la vie, sans gros drama.

Je ne lis pas de bitlit, pas vraiment de romance paranormale non plus. Mais c’est sûrement parce que j’ai fait une overdose, il y a une dizaine d’années.

Et je ne lis plus du tout d’érotique (même si ça n’a jamais trop été le cas), vraiment, ça ne m’intéresse pas. Des pages et des pages, voire des chapitres, de scènes de sexe sont sans intérêt, pour moi.

5/ Quelle autrice de romance achètes-tu les yeux fermés ?

Nicole Jacquelyn, je suis amoureuse de sa saga Aces & Eights MC. Peu importe mon programme, si elle sort un nouveau titre, je mets tout en pause pour la lire.

6/ Ou trouves-tu habituellement tes recommandations de lectures en romance ? (Goodreads, YouTube, Podcast, Instagram…)

Goodreads, principalement, et les copines aussi ^^

7/ Quelle future sortie de romance es-tu impatiente de lire ?

Le tome 3 de la série de romance historique A League of Extraordinary Women de Evie Dunmore ! Le tome 1 vient justement de sortir en français.

Je valide d’ailleurs totalement ce qui est dit sur la couverture originale : à savoir qu’on tient là le future de la romance historique !

8/ Quelle idée reçue sur la romance aimerais-tu éradiquer ?

Tu as combien d’heures devant toi ? Difficile de n’en choisir qu’une, mais je dirais qu’on part trop souvent du principe que les romances sont des histoires pour midinettes ou ménagères de moins de 50 ans frustrées, écrites à la chaîne, sans intérêt, aussi vite lues qu’oubliées.

La romance souffre d’une image de médiocrité, voire de ridicule, alors qu’elle se cache dans beaucoup de titres très populaires que les commerciaux se gardent bien de ranger dans la case “romance” alors qu’ils y auraient leur place.

Souvent dénigrées, les romances restent malgré tout dans le top des ventes de livres en France (et ailleurs), donc oui, l’hypocrisie sur le genre me dérange. J’avais d’ailleurs abordé le sujet par le biais du lectorat dans cet article !

Je zappe la dernière question, je ne suis pas assez présente sur les réseaux sociaux pour y répondre ^^ Mais je te la traduis, si jamais tu souhaites y répondre : Qui as-tu récemment découvert comme lectrice de romance sur les réseaux sociaux et que tu apprécies particulièrement ?

J’espère que ce tag sur la lectrice de romance que je suis t’aura permis d’en apprendre un peu plus sur moi ! En tout cas, être lectrice de romance pour moi est indissociable d’être autrice de romance, sinon, ça n’aurait aucun sens !

Quelle lectrice de romance es-tu ?
Épingle cet article sur Pinterest pour le lire plus tard ^^
0 Partages